Voirie communale : Fauchage tardif à partir de la mi-juin

  • Voirie communale : Fauchage tardif à partir de la mi-juin 0

Les usagers de nos routes peuvent être parfois surpris par la hauteur de la végétation des accotements et croire à un défaut d’entretien.

C’est la manifestation d’une nouvelle pratique de fauchage/débroussaillage mise en place au niveau départemental et communal.

Cette pratique est appelée « fauchage tardif » ou « fauchage raisonné ». Elle est destinée à préserver la biodiversité des espèces animales et végétales, tout en préservant la sécurité des usagers de la route.

Les bords de routes communales/départementales, accotements enherbés, fossés et talus, constituent un refuge naturel pour la faune, jusqu’à ce que leur entretien appauvrisse la biodiversité. Afin de préserver les habitats naturels et le rôle écologique de ces espaces, il est procédé au fauchage tardif des bords de routes.

Le principe : attendre le pic de croissance de la végétation, en juin, pour procéder à une première intervention de fauchage des bords de route. Cette diminution du nombre de passages de tracteurs-faucheurs permet également de réaliser des économies de carburant, tout en limitant l’usure et les pannes de matériel.