Environnement

    • Frelons Asiatiques 0

    Le frelon asiatique est un frelon invasif qui nourrit ses larves avec les abeilles. Une colonie peut, durant une saison, engloutir jusqu’à 200 000 abeilles ou équivalent insecte ! Cela représente environ 3 ruches !
    La disparition des abeilles, insectes pollinisateurs, aurait des conséquences dramatiques sur la biodiversité.

    Un nid doit-être détruit avant essaimage, c'est-à-dire avant que les reines et les mâles ne quittent le nid à la fin de l’été. Il doit donc être détruit avant octobre. Une fois les frelons partis, le nid n’est jamais réoccupé.

    N’essayez pas de détruire un nid seul :

    Il ne faut en aucun cas procéder soi-même à la destruction des nids.
    En effet, il ne faut surtout pas :

    • tenter de détruire soi-même un nid de frelons (par le feu, l’eau, un insecticide…) quelle que soit sa taille ;
    • s'approcher à moins de 5 mètres d'un nid, au risque de se faire attaquer par des ouvrières qui se sentiront menacées ;
    • boucher les trous d'accès d'un nid : les frelons chercheront alors à sortir par un autre chemin et à réimplanter un nid ailleurs ;

    Que faire si Vous Découvrez un nid ?

    Contactez la mairie. Le référent de la commune viendra constater la présence du nid et transmettra une fiche de signalement au service Environnement de Lamballe Terre & Mer.

    Si la présence de frelons asiatiques est avérée par le référent communal, une entreprise mandatée par Lamballe Terre&Mer se chargera de procéder à la destruction du nid lorsque les conditions le permettront.

    L’opération est entièrement prise en charge par Lamballe Terre & Mer.

    Dans le cadre de cette démarche, Lamballe Terre et Mer prend en charge à 100% la destruction des nids de Frelon asiatique (et uniquement cette espèce) sur son territoire, qu’il s’agisse d’une propriété publique ou privée.

    La destruction des nids de frelons asiatiques est réalisée par des professionnels agréés qui possèdent le savoir-faire et les équipements pour se protéger.

    Contact : Mairie de Quessoy : 02 96 42 30 03
    • Brûlage des déchets verts interdit 0

    Le brûlage des déchets verts est strictement interdit.

    Un arrêté préfectoral règlemente l’usage du feu pour le brûlage à l’air libre des déchets verts dans le département des Côtes d’Armor : article 5 : « Les déchets verts sont définis comme étant les éléments issus de la tonte de pelouses, de la taille ou de l’arrachage de haies, d’arbres, d’arbustes, de débroussaillement et d’autres pratiques similaires. Le brûlage de ces déchets est interdit en tout lieu toute l’année qu’ils soient produits par les particuliers, les collectivités territoriales, les entreprises d’espaces verts et de paysage. »
    Arrêté préfectoral consultable en intégralité : imagecotes-darmor.gouv.fr/content/do... 2017 Réglementation feux.pdf

    De ce fait ces déchets verts doivent être traités via une déchetterie.

    Pour la commune de Quessoy, la déchetterie de Hénon est accessible :
    • Lundi : 9H-11H45 / après-midi fermé
    • Mardi : fermé
    • Mercredi : 9H-11H45 / après-midi fermé
    • Jeudi : 9H-11H45 / après-midi fermé
    • Vendredi : matin fermé / 14H-17H30
    • Samedi : 9H-11H45 / 14H-17H30
    • (Fermés les jours fériés)

    Contact : Déchèterie de la Noë Janais à Hénon
    Renseignements et conseils Tél : 02.96.69.38.70 (aux jours et heures d’ouverture)

    • Voirie communale : Fauchage tardif à partir de la mi-juin 0

    Les usagers de nos routes peuvent être parfois surpris par la hauteur de la végétation des accotements et croire à un défaut d’entretien.

    C’est la manifestation d’une nouvelle pratique de fauchage/débroussaillage mise en place au niveau départemental et communal.

    Cette pratique est appelée « fauchage tardif » ou « fauchage raisonné ». Elle est destinée à préserver la biodiversité des espèces animales et végétales, tout en préservant la sécurité des usagers de la route.

    Les bords de routes communales/départementales, accotements enherbés, fossés et talus, constituent un refuge naturel pour la faune, jusqu’à ce que leur entretien appauvrisse la biodiversité. Afin de préserver les habitats naturels et le rôle écologique de ces espaces, il est procédé au fauchage tardif des bords de routes.

    Le principe : attendre le pic de croissance de la végétation, en juin, pour procéder à une première intervention de fauchage des bords de route. Cette diminution du nombre de passages de tracteurs-faucheurs permet également de réaliser des économies de carburant, tout en limitant l’usure et les pannes de matériel.

    • Élagage des arbres et des haies 0
    • Élagage des arbres et des haies 51f7c7f5345feplantationettaillevegetaux-b4082
    • Élagage des arbres et des haies landscape-gardener-409147640-a40c6
    • Suivant
    • Precedent
    • Vignette 0
    • Vignette 51f7c7f5345feplantationettaillevegetaux-b4082
    • Vignette landscape-gardener-409147640-a40c6

    Le respect des distances pour planter des arbres ou des haies, et par la suite leur entretien régulier, visent à sécuriser les infrastructures et les usagers qui peuvent les emprunter.
    La chute d’arbres peut avoir des effets sur le fonctionnement des infrastructures comme une coupure d’électricité ou l’interruption d’une voie de la circulation.
    Il est également primordial d’éviter les risques de chutes d’arbres sur les véhicules et personnes empruntant des axes de communication et de ménager une visibilité suffisante pour le réseau routier.
    Propriétaires et locataires, pensez à entretenir et à élaguer les abords de vos propriétés avec votre voisinage et également côté des voies communales. Il en est de même pour vos terrains et bois longeant les chemins ruraux. Vos haies et vos arbres ne doivent jamais empiéter sur le domaine public. A défaut, les opérations d’élagage peuvent être effectuées d’office par la commune aux frais du propriétaire.

    Réglementation des plantations d’arbres en bord de voirie ou chemin

    Voies communales

    Il n’est permis d’avoir des arbres en bordure des voies communales qu’à une distance de deux mètres pour les plantations qui dépassent deux mètres de hauteur et à la distance de 0, 50 mètre pour les autres
    Les arbres, les branches et les racines qui avancent sur le sol des voies communales doivent être coupés à l’aplomb des limites de ces voies

    De par ses pouvoirs de police générale, le maire en application des articles L 2212-2 du code général des collectivités territoriales peut imposer à ses administrés de procéder à l’élagage ou à l’abattage des arbres de leur propriété menaçant de tomber sur les voies communales. En revanche, l’exécution d’office n’est pas possible, il faut avoir recours au juge.
    Enfin, l’article R 116-2 5°du code de la voirie routière donne pouvoir au maire en l’absence d’autorisation de sanctionner les personnes qui « auront établi ou laissé croître des arbres ou haies à moins de deux mètres de la limite du domaine public routier. »

    Chemins ruraux

    Les arbres et les haies vives peuvent être plantés en bordure des chemins ruraux sans condition de distance. Les arbres, branches et racines qui avancent sur le sol des chemins ruraux doivent être coupés, de manière à sauvegarder la commodité du passage et la conservation du chemin.

    Routes départementales

    Il n’est permis d’avoir des arbres en bordure des routes départementales qu’à une distance de 2 mètres. Pour les plantations qui dépassent 2 mètres de hauteur et à une distance de 0,5 mètre pour les autres. Les arbres, les branches et les racines qui avancent sur le sol des routes départementales doivent être coupés à l’aplomb des limites de ces voies.

    Réglementation autour des terrains privés

    A défaut d’application de réglementations ou d’usages locaux, ce sont les règles de droit commun qu’il faut respecter. Elles sont définies aux articles 671 à 673 du code civil.

    Ainsi, il convient de respecter :

    • pour les plantations jusqu’à 2 mètres de hauteur : une distance minimale de 0,50 mètre de la limite séparative de la propriété voisine
    • pour les plantations supérieures à 2 mètres de hauteur : une distance minimale de 2 mètres de la limite séparative de la propriété voisine
    • Les branches et racinesPour les branches, seul le propriétaire de la plantation peut les couper et pas son voisin sur le fond duquel elles avancent. Ce dernier ne peut que lui contraindre à le faire.Pour les racines, ronces et brindilles, le propriétaire du terrain sur lequel elles avancent peut les couper lui-même.

    En cas de conflit avec votre voisin

    Dans un premier temps, il vous est conseillé de demander calmement à votre voisin de se mettre en conformité avec la réglementation.
    Après un certain délai sans exécution de sa part, adressez-lui une lettre recommandée avec accusé de réception le mettant en demeure d’agir dans un délai raisonnable.

    En dernier lieu, il conviendra de saisir le tribunal d’instance ou de tenter une médiation ou une conciliation judiciaire.

    • Nuisances sonores 0

    Bricolage, jardinage : la règlementation concernant le bruit

    Afin de préserver la tranquillité de votre voisinage, les travaux de bricolage conduisant à des nuisances sonores ne sont autorisés que sur des plages horaires bien définies.
    Les travaux de bricolage ou de jardinage réalisés par des particuliers à l’aide d’outils ou d’appareils susceptibles de causer une gêne pour le voisinage en raison de leur intensité sonore, tels que tondeuse à gazon à moteur thermique, tronçonneuses, perceuses, raboteuses ou scies mécaniques ne peuvent être
    effectués que :

    • les jours ouvrables de 8h30 à 12h et de 13h30 à 19h30
    • les samedis de 9h à 12h et de 15h à 19h
    • les dimanches et jours fériés de 10h à 12h
  • Les conteneurs à vêtements sont sur le parking d’Intermarché, à côté des ateliers municipaux et de la Poste. Y déposer des textiles propres dans des sacs poubelles (séparer les textiles usagés et non usagés). Le ramassage est effectué par l’Association de Paralysés de France.

    Piles usagées : un conteneur se trouve dans le hall de la mairie.

    • Collecte des verres : Point d’apport volontaire 0

    La collecte des verres est de la compétence de la Communauté de Communes Lamballe Terre et Mer.

    Vous pouvez déposer le verre (bocaux, bouteilles, pots) dans les points d’apport volontaire. NE PAS METTRE : vaisselle, faïence, miroir.

    Des conteneurs pour le verre sont à disposition aux endroits suivants sur la commune de Quessoy:

    • Le Bourg : rue de l’Hôtel Giraud, face aux ateliers municipaux et au complexe sportif
    • La Terre Agée : près de la départementale
    • Crézouard : route du Pontimon
    • L’Hôpital : rue Cochard, près de la Chapelle
    • Carnonen : dans la Zone Artisanale de L’Espérance
  • Déchèterie de la Noë Janais à Hénon

    Horaires valables toute l’année

    • Lundi : 9H-11H45 / après-midi fermé
    • Mardi : fermé
    • Mercredi : 9H-11H45 / après-midi fermé
    • Jeudi : 9H-11H45 / après-midi fermé
    • Vendredi : matin fermé / 14H-17H30
    • Samedi : 9H-11H45 / 14H-17H30

    (Fermés les jours fériés)

    Renseignements et conseils Tél : 02.96.69.38.70 (aux jours et heures d’ouverture)

    • Gestion des déchets 0

    Le service de gestion des déchets est assuré par Lamballe Terre et Mer

    Service Gestion des Abonnés

    Espace Lamballe Terre et Mer
    41 Rue Saint Martin
    22404 Lamballe Cedex

    Tél : 02 96 50 13 76
    Lundi, Mardi, Mercredi, Vendredi : 8h30-12h00 et 13h00-17h30
    Jeudi : 8h30-12h

    Plus de renseignements : (calendrier des collectes, facturation, déchèteries, Foire aux questions...)

    imagelamballe-terre-mer.bzh/accueil/vi...

    • Collecte des déchets 0

    La collecte des déchets en porte à porte (avec bac individuel) a lieu tous les 15 jours :
    La collecte s’effectue entre 5h et 20h. Merci de bien vouloir sortir votre bac la veille au soir et de penser à le rentrer après la collecte.

    Dans le bourg + l'Hôpital :
    Le lundi semaine impaire pour les ordures ménagères
    Le lundi semaine paire pour la collecte sélective

    En campagne :
    Le jeudi semaine impaire pour les ordures ménagères
    Le jeudi semaine paire pour la collecte sélective

    Les calendriers de collecte en téléchargement sur le site de Lamballe Terre et Mer : imagelamballe-terre-mer.bzh/accueil/vi...

    Les calendriers sont disponibles en mairie