Informations pratiques

    • Défibrillateur 0
    • Défibrillateur img3256-77dbd
    • Suivant
    • Precedent
    • Vignette 0
    • Vignette img3256-77dbd

    Le défibrillateur : pour sauver toujours plus de vies

    La commune s’est équipée d’un nouveau défibrillateur automatique externe (DAE). C’est le troisième installé sur le territoire communal. La mort subite par arrêt cardiaque est un véritable enjeu de santé publique. Selon la Fédération française de cardiologie, chaque année en France, 50 000 personnes décèdent d’un arrêt cardiaque (hors milieu hospitalier), soit quelque 130 décès cardiaques par jour. Or, on estime qu’un tiers des décès pourraient être évités grâce à la formation aux premiers secours, à la pratique du massage cardiaque et à l’utilisation du défibrillateur.

    Encourager l’installation de défibrillateurs

    La municipalité a répondu à l’appel à projet lancé par la Fondation CNP Assurances « arrêt cardiaque et premiers secours » portant sur la mise à disposition du public de défibrillateurs automatisés externes (DAE). Il s’agit d’une aide au financement de l’achat de défibrillateurs et d’un accompagnement pour des actions d’information et de sensibilisation à leur utilisation. Promouvoir l’installation des défibrillateurs et sensibiliser la population aux gestes de premiers secours est une priorité pour la Fondation CNP Assurances. Son ambition est de soutenir les communes de France qui souhaitent installer des défibrillateurs dans les lieux publics et sensibiliser le plus grand nombre aux gestes de premiers secours dans une démarche citoyenne afin de sauver des vies.

    Trois défibrillateurs sur Quessoy

    Ce troisième défibrillateur se situe, Place du Pilori, à l’Hôpital, sur la façade du restaurant scolaire. Les deux autres DAE se trouvent au stade municipal, sur le mur des vestiaires et au complexe associatif et culturel, sur le mur de la salle Dolmen. Ils ont tous les trois accessibles 24/24 et 7 jours/7. Les sites retenus pour l’emplacement des DAE répondent au moins à l’un des trois critères : accessibilité des secours ; sites, lieux de passage fréquentés ; lieux où le risque de mort subite est le plus important.

    Une formation pour informer et sensibiliser

    Une formation à la réanimation cardio-pulmonaire et à l’utilisation du défibrillateur a eu lieu mercredi le 09 septembre dernier à la mairie. Cette formation d’une durée d’1h30 était adressée aux associations et aux agents communaux. C’est M. Olivier Cadiou, président du centre départemental de formation FNMNS (Fédération nationale des métiers de la natation et du sport), qui a assuré cette initiation à l’utilisation du défibrillateur. L’objectif était pouvoir de détecter un malaise, de faire face à l’urgence cardiaque et d’utiliser le défibrillateur.

    Les trois gestes qui peuvent sauver une vie

    Le taux de survie suite à un arrêt cardiaque est faible, entre 2 et 3 %. Il faut intervenir extrêmement vite : chaque minute qui passe réduit le taux de survie de 10 %. Quelques gestes simples peuvent permettre d’augmenter ses chances de survie, ce sont les gestes qui sauvent : Appeler le 15 (SAMU) pour prévenir les secours. Masser : Pratiquer un massage cardiaque. Défibriller le cœur à l’aide d’un défibrillateur automatisé externe. Le défibrillateur automatisé externe peut être utilisé par tout témoin d’un arrêt cardiaque. Cela permet d’attendre les secours et de gagner du temps. Il se compose de 2 électrodes collantes à disposer sur la poitrine de la victime. Le défibrillateur donne les instructions oralement pour son utilisation. La décision de l’opportunité de la délivrance du choc électrique est prise par l’appareil qui dicte toutes les instructions à suivre pour son utilisation. Les réglages de l’appareil sont verrouillés, il ne peut pas être mal utilisé.

    Le taux de survie suite à un arrêt cardiaque atteint 40 % dans certains pays européens où la population est mieux formée aux gestes qui sauvent et les lieux publics davantage équipés en défibrillateurs automatisés externes (DAE).
    Une intervention rapide favorisée par la connaissance des gestes de premiers secours et l’utilisation d’un défibrillateur permettrait de sauver 5 000 à 10 000 vies chaque année.

  • L’action sociale et la solidarité ne sont pas de vains mots pour la commune de Quessoy. Au sein de la municipalité et en lien avec de nombreuses structures, la commune accompagne et est solidaire de tous, enfants, jeunes, adultes ou personnes âgées.
    Le Centre Communal d’Action Sociale : C.C.A.S.

    Il anime une action générale de prévention et de développement social de la commune en liaison avec les institutions publiques et privées. A ce titre, il développe différentes activités et missions légales ou facultatives, directement orientées vers les populations concernées : aide et accompagnement des personnes âgées, aides aux personnes handicapées, aux enfants, aux familles en difficulté, lutte contre les exclusions...

    Permanences en mairie le samedi de 10h à 12h
    Adjoint aux Affaires Sociales : Mme Jocelyne LE RIBAULT
    Sur rendez-vous tél. : 02 96 42 30 03

  • Les enfants de la commune de Quessoy peuvent bénéficier d’une aide pour le financement de leurs voyages scolaires (année scolaire 2017/2018) (uniquement les collégiens et lycéens). La commune alloue une aide aux familles de 30.80€ par enfant (à raison d’un voyage scolaire par enfant). Le versement de l’aide s’effectue à l’issue du séjour.
    Des aides sont aussi attribuées pour les étudiants effectuant des stages de longue durée à l’étranger soit 70.25€ par étudiant. Une aide de 70.25€ est attribuée pour les sportifs de haut niveau.

    Faire la demande par écrit en Mairie, accompagnée d’un Relevé d’Identité Bancaire et un des justificatifs suivant la demande :

    • Attestation de présence de l’enfant au séjour délivrée par l’établissement scolaire
    • Attestation de fin se stage à l’étranger
    • Attestation confirmant le statut de sportif de haut niveau

    Pour plus de renseignements vous pouvez contacter M. POILVET au service Finance de la Mairie : 02 96 42 35 56

    • Cimetière : Le funéraire sur la commune de Quessoy 0
    • Cimetière : Le funéraire sur la commune de Quessoy img3632
    • Cimetière : Le funéraire sur la commune de Quessoy img3639
    • Cimetière : Le funéraire sur la commune de Quessoy img3657
    • Cimetière : Le funéraire sur la commune de Quessoy img3661
    • Cimetière : Le funéraire sur la commune de Quessoy couverture2img3704
    • Suivant
    • Precedent
    • Vignette 0
    • Vignette img3632
    • Vignette img3639
    • Vignette img3657
    • Vignette img3661
    • Vignette couverture2img3704

    Par délibération le 08 juin 2015, le conseil municipal de Quessoy a fait le choix d'adhérer à la Société d’Économie Mixte locale des Pompes Funèbres des Communes Associées, en vue de faire bénéficier à la population d’un service de qualité exercé par une entreprise publique locale dont la commune sera actionnaire, dans le respect des articles Code Général des Collectivités Territoriales, et des règles de la concurrence.
    Désormais, les Quessoyais ont le choix de confier toute l'organisation des obsèques du défunt soit à des opérateurs privés soit aux Pompes funèbres des communes associées de la région de St-Brieuc.

    Le cimetière et les opérations funéraires :

    Selon le CGCT, la gestion des cimetières incombe à la commune. Chaque commune doit disposer d’au moins un cimetière comprenant un terrain consacré à l’inhumation des morts. Depuis 2014, la commune de Quessoy a mis en place un règlement pour le cimetière et le site cinéraire (documents consultables en mairie ou sur le site internet de la commune). Nous allons aborder quelques points de règlement et des éléments concernant les opérations funéraires.

    Concession et cimetière communal

    Les familles désirant obtenir une concession funéraire dans un cimetière doivent s’adresser au service « cimetière » de la Mairie ; elles pourront mandater une entreprise, publique ou privée, de pompes funèbres.

    Dès la signature du contrat, le concessionnaire devra s’acquitter des droits de concession au tarif en vigueur le jour de la signature. Actuellement les tarifs sont pour une concession et cavurnes pour une durée de 15 ans 70 € de 30 ans 140 €. Pour un emplacement dans le colombarium (pouvant contenir 4 urnes) : pour10 ans 240 € ; pour 15 ans 360 € ; pour 30 ans 720 €.
    Ainsi, une concession ne peut être transmise que par voie de succession ou de donation entre parents. Peuvent être inhumés dans une concession le concessionnaire, ses ascendants ou descendants et leurs conjoints. Le concessionnaire aura cependant, le cas échéant, la faculté de faire inhumer dans sa concession certaines personnes, n’ayant pas la qualité de parents, mais auxquelles il attache des liens exceptionnels d’affection et de reconnaissance.

    La concession est donc une propriété privée qui doit être entretenue. Les concessions ayant au moins trente ans d’existence, dans lesquelles aucune inhumation n’a été effectuée depuis dix ans et présentant un état d’abandon peuvent être reprises par la commune, après la procédure de rigueur.

    L’inhumation

    Le défunt peut être inhumé dans le cimetière de la commune de son domicile, de la commune de décès, de la commune dans laquelle la famille dispose d’une concession familiale ou dans la commune dans laquelle il est inscrit sur les listes électorales s’il vit hors de France. L’autorisation d’inhumation est délivrée par le maire de la commune concernée sur la demande de la personne ayant qualité pour pourvoir aux funérailles.

    La crémation

    Lorsqu’une personne a fait le choix de la crémation, les pièces suivantes sont demandées :
    Déclaration écrite du défunt, à défaut la demande écrite de toute personne ayant qualité pour pourvoir aux funérailles qui justifie de son état civil et son domicile ; certificat médical attestant que le décès ne pose pas de problème médico-légal et indiquant que le défunt n’est pas porteur d’une prothèse fonctionnant au moyen d’une pile ; l’autorisation de crémation.

    La destination des cendres

    Les cendres doivent être traitées dans leur totalité et elles ne peuvent plus être conservées à domicile. Cela signifie que le partage de cendres n’est plus possible et les opérateurs funéraires doivent fournir une urne d’un contenant suffisant. L’urne peut être inhumée dans une sépulture ou déposée dans une case de columbarium ou scellée sur un monument funéraire à l’intérieur d’un cimetière ou site cinéraire, avec l’autorisation du maire de la commune concernée. Les cendres peuvent être dispersées dans un espace aménagé à cet effet dans un cimetière ou d’un site cinéraire toujours avec l’autorisation du maire de la commune concernée. Les cendres peuvent être dispersées en pleine nature (sauf sur les voies publiques), après déclaration à la commune du lieu de naissance du défunt, son identité ainsi que la date et le lieu de dispersion de ses cendres sont inscrits sur un registre créé à cet effet. Comme pour les cercueils les urnes des personnes décédées peuvent être inhumées dans une propriété privée sur autorisation du préfet. Il est possible à la famille de laisser l’urne en dépôt pendant une durée maximale d’un an soit au crématorium, soit dans un édifice culturel, dans l’attente d’une décision pour la destination des cendres.

    Pour toutes demandes et renseignements vous pouvez contacter Mme THEBAULT : 02 96 42 55 03.

    Les règlements du cimetière de Quessoy et du site cinéraire :

  • Buse (TTC) - pose comprise

    • inférieur 12 ml : réalisation par les services techniques
    • supérieur 12 ml : possible par le propriétaire sous réserve de validation par les services techniques
    • Diam. 300 en 1m + matériaux : 34,00€
    • Diam. 300 en 2,40m (la buse) + matériaux : 84,00 €
    • Diam. 400 en 2,40m (la buse) + matériaux : 113,00 €
    • Pose sans fourniture de buse (par mètre) : 24,00 €

    Eco box tuyau plastique (TTC) - fourniture et pose comprise

    • Diam. 215 (le ml) : 33,00 €
    • Diam. 250 (le ml) : 37,00 €
    • Diam. 300 (le ml) : 39,00 €
    • Diam. 400 (le ml) : 46,00 €
  • Tarifs au m2

    • Trottoir enrobé avec bordures en granit : 62,00 €
    • Trottoir enrobé en enduit avec bordures en granit : 52,00 €
    • Trottoir sablé avec bordures en granit : 40,00 €
    • Trottoir enrobé avec bordures en béton : 57,00 €
    • Trottoir enrobé en enduit avec bordures en béton : 47,00 €
    • Trottoir sablé avec bordures en béton : 37,00 €
  • Droit de place

    • Marchands ambulants (par mois) :10 €
    • Animation privée : 100 €

    Gens du voyage

    - Tarif par jour par caravane (eau, électricité et OM) : 3 € + 300 € de caution

  • Abonnements

    • Bibliothèque (par famille) : 8.00€
    • Magazine communal 11 numéros à l'année : 18.00€
    • Cybercommunes : cf Lamballe Terre et Mer

    Photocopies

    • 1 photocopie A4 noir & blanc : 0.20 €
    • au delà de 20 photocopies A4 noir & blanc : 0.20 €
    • photocopie A3 noir & blanc : 0.40 €

    Divers

    • Reliure : 1.00€
    • envoie fax : 1.00€
    • droit de place marchand ambulant : 10€/mois
    • Gens du voyage : 3€ par jour par caravane (eau+électricité et OM) caution 300€
  • - Bennes collecte des ordures ménagères (par mois) : 364,00 €
    - 2 fermes l’été au Gouessant (à l’année) : 364,00 €